Une élève de 6e violemment agressée par un homme sur le chemin du collège ?

·1 min de lecture

C'est la frayeur de toute personne ayant été victime d'une agression. A Epinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis, une enfant de 12 ans répondant au prénom d'Emma dit avoir été agressée par un homme alors qu'elle était sur le chemin du collère Jean-Vigo, où elle est scolarisée. Les faits présumés se seraient produits lundi 3 mai. La jeune fille se serait d'abord sentie "suivie" par le suspect. "Il m'a dit : 'viens, je vais être gentil avec toi.' Moi, je criais, mais personne ne m'entendait" a raconté l'élève de 6e au quotidien Le Parisien. Pour échapper à l'anonyme, elle aurait changé de trottoir, mais l'homme aurait réussi à la rattraper.

Emma a expliqué qu'il l'aurait attrapée par le bras "et lacérée ou griffée avec une 'espèce de couteau suisse avec deux lames'". La jeune fille aurait ensuite été "frappée avec une bouteille en verre, qu'il avait cassée contre un arbre", jetée à terre et traînée au sol, sa chemise déchirée. Elle a écopé d'une entorse pendant sa fuite avant de pouvoir rejoindre son collège et d'être prise en charge par les équipes de l'établissement qui ont appelé la police. Deux hommes, dénoncés par la mère de la victime présumée qui les aurait aperçus à proximité du collège Jean-Vigo, ont été interpellés par les autorités. Emma a reconnu l'un d'entre eux. Fin de l'histoire ? La réponse est non : si elle a reconnu son visage, la collégienne n'a pas donné la bonne couleur de son pantalon. Détail qui a (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Aurélie Vaquier : cette phrase terrible prononcée par son compagnon au moment de la découverte du corps
Tragédie accidentelle pour une mère et son bébé en plein allaitement
Euromillions : ce chanceux joueur qui voit son million lui passer sous le nez !
Aurélie Vaquier : son compagnon surpris en train de cacher son cadavre ?
Aurélie Vaquier : son compagnon suspecté dans la disparition tragique de Magalie Part

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles