Publicité

Écosse : les ruines d'un village disparu depuis 150 ans découvertes en coupant des arbres

Un village ayant accueilli jusqu'à 2 250 personnes avant de tomber en ruine sur l'île sauvage de Skye, en Écosse, a été découvert par les services des forêts lors d'un abattage massif d'arbres.

Les vestiges d'un mystérieux village découverts en pleine forêt. Les services en charge des forêts écossaises ont annoncé avoir repéré les ruines du village perdu de Brunell, sur l'île de Skye, en Écosse, en plein abattage planifié d'épicéas, a relayé ce lundi 19 février Sky News.

Selon le Forestry and Land Scotland, des murs en pierre, des granges, des séchoirs à maïs du XVIIe ou du XVIIIe siècle étaient cachés depuis 1977 et la plantation de ces arbres.

Plus personne depuis au moins 1881

En fouillant dans les archives, la colonie a compté jusqu'à 2 250 habitants, pour la plupart éleveurs de bétail, de moutons ou de chevaux. En 1881, lors du premier recensement de population, le village n'était plus habité. Seuls deux bâtiments sans toit et un champ apparaissaient sur la carte.

Mandatée par l'agence gouvernementale, une équipe archéologique a recensé 28 bâtiments "regroupés avec des champs et des enclos à bétail pour former un petit canton".

S'en est suivie une opération "minutieuse" d'abattage des arbres, dans le but de ne pas abîmer les vestiges avec les différents engins. "Certains bâtiments sont désormais facilement visibles dans les zones dégagées, tandis que d'autres restent sous les arbres", a commenté le Forestry and Land Scotland sur son site.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Un plombier découvre une vingtaine d'ossements dans un vieux cottage au Royaume-Uni