Publicité

Écosse : des ados mystérieusement retrouvés morts, de l’ecstasy à l’effigie de Trump retrouvée sur place

La police écossaise tente de déterminer si un lot d’ecstasy à l’effigie de Donald Trump est à l’origine de la mort de trois adolescents dans un club de techno à Glasgow. Les comprimés avaient été retrouvés par le personnel de sécurité.

Trois décès de jeunes Écossais sèment l'inquiétude à Glasgow. Scott Allison et Marcus Dick, tous deux âgés de 18 ans, sont mystérieusement décédés après avoir participé l’été dernier à une soirée organisée par un club de techno de la ville. Une jeune femme de 18 ans est également décédée après une soirée similaire qui a eu lieu dans l’établissement lors du nouvel An.

À lire aussi « Champagne à l’ecstasy » : la mort énigmatique d’un homme au sud de l’Allemagne

D’après les premiers éléments de l’enquête ouverte par la police écossaise, un lot de comprimés d’ecstasy « super puissants » ayant la forme du visage de Donald Trump pourrait être à l’origine de la mort des trois adolescents dans le club SWG3. Les pilules ont été retrouvées par le personnel de sécurité du club en août dernier.

Des pilules de MDMA potentiellement mortelles

Selon le récit du Daily Mail, les comprimés, de couleur turquoise contiennent de la MDMA et ont été identifiés comme potentiellement mortelles. Des inquiétudes avaient déjà été soulevées par le passé au sujet de pilules à l’effigie des logos de Netflix et Twitter.

En attendant de faire la lumière sur cette affaire, le club de techno SWG3 a annulé l’ensemble de ses soirées prévues au mois de janvier, afin de procéder à un « examen détaillé » de l’établissement.

À lire aussi Qu’est-ce que la xylazine, qu'Éric Ciotti veut classer comme précurseur de drogue ?

En Écosse, le taux de mortalité lié à la consommation de drogue est actuel...

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - "Bob le chien" démantèle un trafic international d'ecstasy d'une valeur de 52 millions d'euros