Publicité

Il a économisé suffisamment pour pouvoir prendre sa retraite à 36 ans et il explique comment

Yaron Goldstein n'a que 36 ans mais s'apprête déjà... à prendre sa retraite. Et pour cause, ce data scientist a déjà amassé assez d'argent pour pouvoir arrêter de travailler. Le jeune homme a d'abord obtenu son doctorat en mathématiques informatiques et appliquées en 2012 avant de travailler pour Boston Consulting Group, Google puis Meta. Au début de sa carrière, il a eu la chance de rencontrer une personne qui a changé sa vie. En effet, un conseiller en investissement de Wall Street lui a donné des conseils que Yaron Goldstein n'a jamais oubliés. Ce qu'il lui a dit ? De lire des livres, comme La semaine de 4 heures: Travaillez moins, gagnez plus et vivez mieux ! de Tim Ferriss ou Tous Winners!: Comprendre les logiques du succès de Malcolm Gladwell.

Son secret ? Économiser

Grâce à ces ouvrages particuliers, le jeune homme a commencé à réfléchir au lien entre le bonheur et l'argent. Et dès le début de sa vie active, Yaron Goldstein a décidé qu'il ne voulait pas avoir comme seul objectif de devenir riche. Il a donc rapidement calculé ce dont il aura besoin pour vivre à la retraite : 5.000 euros. Sa technique ? Mettre de l'argent chaque mois de côté. Si cette somme était petite lors de son premier emploi, Yaron Goldstein a économisé 1.500 euros mensuels lorsqu'il travaillait pour Boston Consulting Group à Berlin. Son secret ? Placer tout son argent en bourse. Et à mesure que son salaire a augmenté, le budget mensuel du data scientist a diminué. (...)

Lire la suite sur Closer

Kate Middleton atteinte d’un cancer : la réaction du prince Harry scrutée, son retour précipité ?
Kate Middleton atteinte d’un cancer : ces détails que Buckingham refuse de donner
Mort de Frédéric Mitterrand : où et quand auront lieu ses obsèques ?
Kate Middleton atteinte d’un cancer : Charles III “fier” de sa belle-fille, son beau message
Kate Middleton atteinte d’un cancer : “Je pense aussi…”, ces mots de la princesse qui résonnent lourdement