"Ça s’est très mal passé..." : le témoignage glaçant d'Isabelle Morini-Bosc à propos de PPDA, accusé de viol

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après Florence Porcel, Patrick Poivre d'Arvor est maintenant accusé par huit femmes, de violences sexuelles. Celles-ci ont décidé de témoigner à visage découvert cette semaine dans les colonnes de Libération. Sur le plateau de Touche pas à mon poste, ce 9 novembre, les membres de l'équipe de Cyril Hanouna (dont beaucoup d'anciens de TF1 comme Benjamin Castaldi et Valérie Bénaïm) sont revenus sur ce qui se disait sur l'homme de télévision à l'époque où ils travaillaient pour le groupe.

Et tandis que de son côté Jean-Pierre Pernaut a seulement pu témoigner "Patrick était un peu lourd avec des nanas", Isabelle Morini Bosc, elle, a dit bien pire... A propos de PPDA, elle a estimé : "Comme Géraldine disait l’autre fois, il a besoin de sentir l’admiration et des femmes". Pas victime elle même, elle a confié : "moi je m'en sors par des boutades à chaque fois. Les femmes comme moi, rapidement, ne l’intéressent plus et ça a été le cas. Et en plus on avait une telle relation de boulot qu’il pouvait pas…"

À lire également

Jean... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles