Publicité

"Ça avait un peu choqué à l'époque" : Christophe Beaugrand, cette décision très personnelle qu'il avait décidé de prendre

Visage emblématique de TF1, Christophe Beaugrand sera aux commandes du "Grand Bêtisier du 31". Dans le cadre de la promotion du programme, l'animateur a accordé une interview à "Ouest-France", durant laquelle il est revenu sur une décision très personnelle.

Devenu au fil des années l'un des animateurs vedettes de TF1, Christophe Beaugrand sera de nouveau aux commandes du réveillon de la nouvelle année dimanche 31 décembre 2023, avec sa comparse Karine Ferri. Ce jour-là, les deux présentateurs incarneront une nouvelle fois l'émission intitulée Le Grand Bêtisier, durant laquelle ils vont recevoir de nombreux invités. "Pour cette soirée de réveillon glamour et paillettes, Karine Ferri et Christophe Beaugrand convient tous les téléspectateurs à un Grand Bêtisier du 31 en compagnie de nombreux invités. (...) Au menu de cette soirée festive et pétillante du 31 décembre : les plus beaux fous rires de l'année, le meilleur des jeux télés, les scènes coupées de vos séries préférées... Mais aussi les extraits les plus drôles des invités, des séquences culte et des surprises orchestrées par Karine Ferri et Christophe Beaugrand. Rendez-vous pour un concentré d'humour et de bonne humeur en attendant les 12 coups de minuit !", a indiqué TF1 dans un communiqué.

Afin de promouvoir cette émission, Christophe Beaugrand a accordé une interview au journal Ouest-France. "On l'a enregistrée début décembre. Ce n'est pas en direct parce qu'on a beaucoup d'invités et ce n'est pas facile de tous les réunir, même un mois avant les fêtes. La fin d'année est la période la plus chargée pour les artistes", a souligné l'animateur de TF1. Christophe Beaugrand a également profité de cet entretien pour évoquer le combat...

Lire la suite


À lire aussi

"C'est grave de faire ça" : Cette découverte choquante qu'a faite Anouchka Delon à Douchy, "Alain Delon n'existe plus"
Meurtre de James Bulger à 2 ans : son tueur, 10 ans à l'époque, prêt à sortir de prison ? "C'est un bombe à retardement"
Alessandra Sublet, les tournages de L'amour est dans le pré un peu trop arrosés : "Ça allait très, très vite !"