Publicité

"Ça n’a pas été simple parce que..." : Julia Vignali évoque la difficile succession de Sophie Davant dans Affaire conclue

C'est un défi de taille qui attendait Julia Vignali. L'été dernier, l'animatrice a annoncé a la surprise générale qu'elle quittait Télématin, deux ans après son arrivée à la co-présentation de la matinale de France 2 aux côtés de Thomas Sotto. L'ancienne présentatrice du Meilleur pâtissier sur M6 a saisi l'opportunité de prendre la tête d'Affaire conclue, en raison du départ de Sophie Davant. Présente au micro de France Info lundi, Julia Vignali avait expliqué pourquoi elle avait accepté cette proposition : "Parce qu'on vous propose un programme tout aussi prestigieux. Affaire conclue faisait même avant moi le beau temps des après-midis de France Télévisions. C'est une émission un peu comme toutes celles que j'incarnais jusqu'à présent, assez patrimoniale, c'est-à-dire une émission que tout le monde connaît. Et je n'ai pas eu l'impression de lâcher la proie pour l'ombre, c'est le moins qu'on puisse dire. Affaire conclue était déjà une émission extrêmement regardée et les gens aimaient beaucoup cette émission. J'ai été flattée qu'on vienne me chercher pour l’animer."

À lire également

"Je n’ai pas eu l’impression de…" : Julia Vignali revient avec franchise sur son départ de Télématin pour Affaire conclue

Julia Vignali s'est ainsi retrouvée face à un sacré challenge, puisque Sophie Davant animait depuis sept ans Affaire conclue sur France 2, où elle réalisait d'excellentes audiences. Un défi réussi pour la compagne de Kad Mérad, qui fait même mieux que sa prédécesseure en ayant récemment réuni jusqu'à 1,6 million de téléspectateurs. Pourtant, Julia Vignali était loin d'être confiante à l'idée de passer après Sophie Davant, comme elle l'explique dans Sud Radio Média ce mardi 13 février : "Ce n’est pas une mince affaire. C’est un monument de la télévision française. ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi