Publicité

Ça y est, le Japon entre en guerre contre les disquettes

let them fight
let them fight

Le Japon va peut-être enfin tourner la page des années 1990, en enterrant les disquettes pour de bon. En tout cas, le pays a de toute évidence donné le premier coup de pelle pour creuser la tombe de ce support de stockage bien trop obsolète pour continuer à servir au 21ᵉ siècle. Mieux vaut tard que jamais, dit l’adage.

En effet, un communiqué de presse du ministère nippon de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie (METI) a fait état d’un premier effort gouvernemental visant à éliminer les disquettes de l’administration. Publiée le 22 janvier, l’annonce du METI a été reprise par les médias japonais, ainsi que des publications anglophones.

« Le ministre du numérique déclare la guerre aux disquettes »

Depuis 2022, le pays s’est lancé dans une politique de « guerre contre les disquettes », encore trop massivement utilisées localement, alors que bien des pays dans le monde sont depuis longtemps passés à autre chose. La formule de guerre a ainsi été employée par Taro Kono, le ministre en charge des réformes numérique et réglementaire :

« Le ministre du numérique déclare la guerre aux disquettes. Environ 1 900 procédures obligent les entreprises à utiliser des disques, c’est-à-dire des disquettes, des CD, des mini-discs, etc. pour soumettre des demandes et d’autres formulaires. L’Agence du numérique a pour mission de modifier ces réglementations. »

disquette
disquette

Les jeunes,

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Source : Mème Godzilla