Publicité

"Oui, ça me gêne": Blanche Gardin refuse de participer au jeu "LOL: qui rit, sort!" diffusé sur Amazon

"Très très cher Monsieur Bezos". Dans un texte publié sur sa page Facebook, l'humoriste Blanche Gardin a révélé qu'il lui avait été proposé de prendre part au jeu "LOL: qui rit, sort!" pour une journée de tournage payée 200.000 euros. Offre qu'elle a décliné, en lien avec les pratiques d'Amazon, qui diffuse le jeu sur sa plateforme Amazone Prime.

"Oui, ça me gêne de toucher, pour 8 heures de travail, cette somme affolante", a-t-elle écrit, ajoutant que "l’association caritative de mon choix remporterait, elle, 50.000 euros, c'est-à-dire quatre fois moins, et encore, seulement si je gagne".

Impôts non-payés en France, gaz à effet de serre...

Plus largement, Blanche Gardin explique que son refus de participer à "LOL: qui rit, sort!" se justifie par plusieurs pratiques qu'elle impute à la multinationale Amazon.

Dans sa publication, elle dénonce ainsi le fait que l'entreprise détenue par Jeff Bezos "ne paye pas ses impôts en France", qu'elle émette "55,8 millions de tonnes de gaz à effet de serre par an", qu'elle "utilise la main-d'œuvre des camps de concentration ouïghours" ou encore que "les emplois qu’elle crée en détruisant d’autres sont des emplois éreintant dans des entrepôts déshumanisés".

"Tout ça pour quoi? Pour qu’on puisse commander des couches pas chères depuis notre canapé", poursuit elle.

La menace des plateformes pour le cinéma

Enfin, Blanche Gardin estime que participer à une émission diffusée sur une plateforme de streaming reviendrait à se "tirer une balle dans le pied".

"Je n’ai pas envie que dans dix ans plus personne n’aille au cinéma et qu’on soit tous en train de mater des séries sur le canap' en se faisant livrer des burgers par des sans-papiers qui pédalent sous la pluie", écrit-elle.

L'émission "LOL: qui rit, sort!", dont la troisième saison a été dévoilée le 10 mars, repose sur le concept suivant: pendant six heures, des acteurs et des humoristes sont enfermés ensemble, avec pour interdiction formelle de rire. Ceux qui ne se respectent pas cette règle sont éliminés. Des personnalités comme Leïla Bekhti, Adèle Exarchopoulos ou encore Jonathan Cohen ont participé au programme.

Blanche Gardin, elle, laisse une note d'espoir pour les producteurs de l'émission. Si à la lecture de sa publication, Jeff Bezos venait à complètement réinventer son entreprise, "alors peut-être que vous pourriez me réinviter ultérieurement. Et que je pourrais accepter. Lol".

Article original publié sur BFMTV.com