Publicité

"Ça m'a débordé ce bordel" : Florent Pagny revient sur l'emballement médiatique après l'annonce de son cancer

Florent Pagny se confie sur son combat contre le cancer dans
Florent Pagny se confie sur son combat contre le cancer dans "Sept à Huit" sur TF1 - Capture d'écran TF1

Dans une longue interview accordée à "Sept à Huit", Florent Pagny est revenu sur les retentissements médiatiques de l'annonce de son cancer du poumon en janvier 2022.

96 secondes qui ont tout changé. Le 25 janvier 2022, Florent Pagny annonçait dans une vidéo de 1 minute et 36 secondes postée sur Instagram être atteint par un cancer du poumon. Immédiatement, une vague d'émotion s'était emparée de ses fans et d'une partie des Français. Depuis plus d'un an, la santé du chanteur de 61 ans est au coeur de toutes ses apparitions publiques. Dimanche dernier, après des semaines de rumeurs sur une potentielle rechute, Florent Pagny dans "Sept à huit" sur TF1 a révélé la probable récidive de son cancer du poumon après l'apparition d'un ganglion suspect.

"Ce n'était pas le but"

"Je me suis retrouvé il y a une semaine avec une énorme quinte de toux qui m'a rappelé le début de cette histoire (son combat contre le cancer, NDLR). Et donc j'ai vite été faire un aller-retour à Buenos Aires pour faire des images. Et bien, les images, elles ne sont pas terribles. Donc, dans trois jours, je rentre à Paris pour aller voir ce qu'il se passe. Il y a un ganglion qui a fixé, ce qui fait qu'il y a des risques de métastases (...) Ce n'est peut-être qu'une infection mais en même temps, quand tu vois la forme qu'il a et comment il a marqué... Donc, je rentre à Paris faire une biopsie pour voir ce que c'est", a-t-il expliqué à Audrey Crespo-Mara dans le "portrait de la semaine" de l'émission produite par Elephant, entreprise détenue par Webedia, société éditrice de puremedias.com.

Dans ce long entretien...

Lire la suite


À lire aussi

Audiences Netflix : Une série déconseillée aux moins de 18 ans cumule 40 millions d'heures de visionnage en 3 jours
"C'est en train de partir en couilles" : Se pensant hors-antenne, une journaliste BFMTV se lâche en plein direct
En grève, Pierre-Antoine Damecour n'assure pas sa chronique sur la chaîne L'Equipe pour manifester