Publicité

"Ça se complique" : Nouvelles révélations judiciaires sur l'affaire Stéphane Plaza dans TPMP (VIDEO)

Stéphane Plaza toujours dans la tourmente. Entendu mardi 12 mars en audition libre par la police, l'animateur de Recherche appartement ou maison a été placé en garde à vue ce mercredi 13 mars dans le cadre de l'enquête ouverte contre lui pour violences conjugales. Face aux deux plaignantes auxquelles il a été confronté, il a nié les accusations portées contre lui selon Le Parisien. L'enquête a été ouverte par le parquet de Paris après la publication par Mediapart en septembre 2023 des témoignages de trois ex-compagnes de l'agent immobilier qui l'accusent de violences physiques et psychologiques, de menaces et d'intimidations. Des accusations que Stéphane Plaza réfute depuis le début de l'affaire. Les trois femmes qui accusent Stéphane Plaza, sont toutes des ex-compagnes de l'animateur et disent avoir eu des relations en simultanées avec ce dernier.

Ce mercredi 13 mars, Cyril Hanouna est revenu sur l'affaire dans Touche pas à mon poste! avec son chroniqueur spécialisé dans les faits divers Michel Mary. "Il y a des bruits qui courent avec beaucoup d'insistance qu'il va être déféré donc ça se complique. C'est un bruit qui court, je n'ai pas la certitude, mais en général quand on prolonge une garde à vue, ce n'est pas pour jouer aux cartes", a expliqué Michel Mary.

À lire également

Stéphane Plaza "tout sauf violent" ? Jeanfi Janssens le défend

L'animateur et producteur de C8 a ensuite demandé à son chroniqueur ce que le terme "déféré" signifiait. "Ça veut dire que les policiers après avoir procédé aux auditions à la fois des plaignantes et du suspect considèrent qu'il y a des éléments qui sont troublants, à charge et donc ils avisent le parquet. Et c'est le parquet qui décide ou non de présenter à un juge l gardé à vue. ca peut être pour une ultime audition, ça peut aussi être pour le mettre en examen.", a expliqué Michel Mary.

Mardi 12 mars, Stéphane Plaza avait partagé un mystérieux message sur son compte Instagram : "Ce moment éphémère ne sera ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi