"Ça a été assez douloureux" : les confidences d'Antoine de Caunes après son éviction du Grand Journal (VIDEO)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Invité de "On est en direct", Antoine de Caunes est revenu sur la dépression qu'il a traversée après son éviction du "Grand Journal".

Antoine de Caunes était l'un des invités de Laurent Ruquier et Léa Salamé hier soir dans "On est en direct". Le comédien et cinéaste de 67 ans venait évoquer la sortie de son autobiographie, "Perso". Dans celle-ci, le mari de Daphné Roulier évoque un épisode délicat de sa vie professionnelle : son éviction du "Grand Journal" de Canal+ en 2015.

"Vous parlez de manière très honnête de la fin du Grand Journal et vous dites que vous avez fait une dépression pendant deux ans qui vous est tombée dessus. Comment vous l’avez ressentie ?", l'a questionné Léa Salamé. "C’est une pure dépression, je n’avais plus goût à rien, j’avais du mal à me lever et pourtant il fallait que je continue à fonctionner puisque j’avais une hebdomadaire à assurer", a confié le père de l'actrice Emma de Caunes.

À lire également

Antoine de Caunes : son interview très compliquée avec Bob Dylan... "L’enfer !"

Celui qui avait été remplacé par Maitena Biraben à la tête de l'émission emblématique de la chaîne cryptée a poursuivi : "C’est très étrange dans ce genre de métier qu’on fait, où on avance quoi qu’il arrive, 'the show must go on' comme on dit. J’ai eu une période d’entre-deux où j’étais là sans...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - "Je n’avais plus goût à rien" : Antoine de Caunes évoque avec émotion l’après "Grand Journal"

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles