Publicité

Quel âge a Stonehenge, ce monument mégalithique fascinant ?

"Quand a été créé Stonehenge, cet ensemble de mégalithes érigés au beau milieu d'une plaine du sud de l'Angleterre ?", nous demande un lecteur. C'est notre question de la semaine.

"De quand date Stonehenge ?", nous demande Stanley Van Obi sur notre page Facebook. C'est notre question de lecteur de la semaine. Merci à toutes et à tous pour votre participation. Pour y répondre, (re)découvrez ci-dessous un extrait de notre article "Stonehenge : tout savoir du site mégalithique le plus célèbre et mystérieux du monde".

Stonehenge, une construction étalée sur plusieurs millénaires

Ensemble de mégalithes érigés au beau milieu d'une plaine du sud de l'Angleterre, dans le comté du Wiltshire, Stonehenge fait l’objet de bien peu de certitudes, à commencer par sa datation et sa fonction originelle.

Le consensus veut que le site, avant même l’érection de tout monument, ait été déjà occupé il y a entre 10.000 et 5.500 ans, comme le laissent entendre des traces de poteaux de bois. La réalisation de la structure de pierres, qui a sans doute débuté au 3e millénaire avant Jésus-Christ a, elle, probablement été effectuée en quatre étapes avec des matériaux de diverses origines.

  • Au cours du 3e millénaire avant J.-C., un talus circulaire et un fossé de 100 mètres de diamètre sont construits. L’entrée principale de cet enclos est orientée vers le nord-est quand une seconde entrée, plus petite, pointe vers le sud. Au fond du fossé ont été découverts des restes d'outils néolithiques ayant servi au creusement, mais aussi le squelette d’un homme âgé d’une trentaine d’années, criblé de plusieurs flèches. Exhumé en 1978, ce dernier a été surnommé "l’archer de Stonehenge" et est exposé au musée de Salisbury. Il serait mort vers 2.300 ans avant J.-C. On compte enfin pour cette première période de construction (entre 2800 et 2100 avant J.-C., appelée Stonehenge I) 56 cavités de grande envergure formant un vaste cercle à l’intérieur de l’enclos de terre. Remplies de craie, de charbon de bois, d’ossements humains carbonisés ou encore de petits objets en os ou en silex, ces trous appelés "trous d’Aubrey" (Aubrey holes) pourraient s’apparenter à des tombes.

  • Au début du 2e mi[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr