Publicité

A quel âge devrait-on arrêter de boire de l'alcool selon un neurologue ?

Alors que certains d'entre nous ont entrepris d'arrêter de boire pendant tout le mois de janvier pour participer au défi du Dry January, un neurologue suggère à certaines personnes de continuer à être sobre pour le restant de l'année. "Je suggère fortement, si vous avez 65 ans ou plus, d'éliminer complètement et définitivement l'alcool de votre alimentation" souligne Dr Richard Restak, neurologue et professeur à l'Université George Washington, aux Etats-Unis. "C'est le meilleur moyen de prévenir l'apparition d'une démence".

L'alcool accélère la diminution des capacités cognitives

Le neurologue explique que l'alcool est une "neurotoxine directe" qui endommage le fonctionnement du système nerveux, y compris le cerveau. Il est lié à une réduction du volume de la substance blanche du cerveau, qui aide à transmettre des signaux entre les différentes régions du cerveau, entraînant des problèmes dans le fonctionnement cérébral. En outre, le spécialiste explique qu'il existe un type spécifique de démence lié à la consommation excessive d'alcool : le syndrome de Wernicke-Korsakoff, qui est "marqué par une perte sévère de la mémoire récente" et qui "résulte de l'effet direct de l'alcool sur le cerveau".

Lire la suite sur Top Santé

Les 4 meilleures marques de couettes selon 60 Millions de consommateurs pour un sommeil réparateur
A quelle température devriez-vous chauffer votre logement pour ne pas devenir diabétique selon la Science
5 phrases à ne pas dire à une personne qui essaie de maigrir
Voici l'astuce à suivre tous les jours pour éviter l'ostéoporose (sans sortir de chez vous !)
EOLIA GROUPE : l’expertise des enjeux sanitaires et de la maîtrise des risques en milieu hospitalier