Publicité

À quelle température un chien a-t-il froid ?

Tout comme nos amis les chats, les chiens sont des animaux morphologiquement plutôt bien préparés à la chute des températures pendant l’hiver. Leur poil épais les prépare à supporter des conditions rudes en extérieur, bien plus que ce que le corps humain le permet. Certaines races comme le Husky, le Malamute, le Bouvier Bernois ou le Saint-Bernard sont même réputées pour leur capacité à vivre dehors malgré des températures glaciales, voire polaires. Ce n’est cependant pas le cas de tous les chiens, particulièrement ceux qui ont l’habitude de vivre en intérieur et de ne jamais sortir de chez eux.

La température à partir de laquelle il faut faire attention dépend évidemment de la race de votre chien, mais aussi de sa corpulence. Les petits chiens, souvent sédentaires, sont bien moins résistants que les molosses habitués à gambader à l’extérieur de chez eux. Un chien de petit gabarit pesant moins de 25 kg commencera à ressentir les premiers effets du froid à partir d’une exposition prolongée et non protégée à une température inférieure à 8 °C, et il faudra éviter de l’exposer à des températures sous les 0 °C. Si votre chien est en revanche habitué à sortir et qu’il pèse plus de 25 kg, il pourra supporter des températures extérieures jusqu’à -10 °C. En deçà de cette température, il conviendra de le garder à l’intérieur malgré ses réticences. Comme pour l’être humain, un chien supporte davantage un froid sec qu’un froid humide, encore plus s’il subit des rafales de vent glacial.

Pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment éduquer un chaton ?
Comment retrouver un chien perdu ?
À quelle température un chat a-t-il froid ?
Pour la première fois, un singe cloné atteint l'âge adulte
Cet animal passe de séances de sexe intenses à des séances de cannibalisme