Publicité

"À quoi sert un ministre de l’Intérieur ?" : Matthieu Delormeau s'en prend à Gérald Darmanin après l'attaque terroriste à Paris

Matthieu Delormeau ne pouvait pas garder sa colère pour lui. Samedi dernier, peu après 21 heures à Paris, un individu a attaqué au couteau et au marteau plusieurs passants qui se trouvaient près de la Tour Eiffel. L'assaillant a tué un ressortissant allemand et blessé deux autres personnes de nationalité française et britannique. Le terroriste, qui avait fait allégeance à l'État islamique avant de passer à l'acte, a été arrêté par les forces de l'ordre et placé en garde à vue. Les premiers éléments de l'enquête révèlent que l'auteur de l'attaque présenterait des soucis psychiatriques, comme l'a expliqué le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin sur BFMTV : "Il a été suivi judiciairement et grâce à ce suivi, le médecin psychiatre a pu de nouveau faire une injonction de soins parce qu'il a une maladie mentale manifestement très prononcée. Et une fois qu'on a terminé cela, la peine de prison et le suivi judiciaire et psychiatrique, il y a manifestement eu un ratage, non pas dans le suivi des services de renseignements, mais manifestement psychiatrique."

À lire également

"Traitez-moi de tous les noms", "J'assume" : Christophe Hondelatte pousse un énorme coup de gueule après l'attentat à Paris

Dans un message publié sur son compte Twitter ce lundi 4 décembre, Matthieu Delormeau s'est exprimé sur le drame : "C'est rare que je dise un mot de l’actualité ! Je n’ai aucune légitimité mais j’ai du bon sens !", a dans un premier temps lancé l'ex-chroniqueur de TPMP, avant de pointer du doigt Gérald Darmanin et le laxisme de la justice selon lui : "Un détenteur d’images pédopornographiques va en prison (avec raison, on craint qu’il passe à l’acte) mais un fiché S qui se radicalise sur des sites internet, des lieux, est en liberté tant qu’il ne tue pas ! Et le ministre ce matin annonce que 340 radicalisés s'apprêtent à sortir de prison ! C'est moi ou ce pays est fou ? Ce matin encore au ministre ...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi