Publicité

À Nancy, le verglas transforme la place Stanislas en patinoire

MÉTÉO - L’une des plus belles places de France est aussi la plus glissante... Un mélange de neige et de pluie verglaçante touche le nord et l’est de la France ce mercredi 17 janvier, dans une vingtaine de départements sur la partie nord de la France, donnant du fil à retordre aux automobilistes, mais aussi aux piétons.

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d’article, plusieurs endroits se sont transformés en patinoire, à commencer par la célèbre place Stanislas à Nancy, que les piétons avaient bien du mal à traverser en matinée. Dans les Hauts-de-France, sur l’autoroute A1, des automobilistes se sont retrouvés avec une épaisse couche de glace sur leur voiture.

Ce mercredi à 16h, un total de 19 départements du nord de la France étaient encore placés en vigilance orange pour neige et verglas, tandis que deux en Bretagne l’étaient pour pluie et inondation, selon le dernier bulletin de Météo France. Les cumuls de neige pourront atteindre 7 à 10 cm et localement 15 cm dans les Hauts-de-France.

« Dans la journée, on va avoir un redoux sur une large partie du pays et on n’a pas beaucoup d’inquiétude sur le verglas », a déclaré Christophe Béchu, ministre de la transition écologique, sur France Inter. « Mais on a ce soir des prévisions qui laissent penser qu’on pourra avoir des chutes abondantes de neige », a-t-il ajouté. Météo France prévoit de la neige dans l’après-midi en Normandie, puis en soirée sur l’Île-de-France et le Centre-Val-de-Loire.

« Chutes de piétons »

La neige a commencé à tomber dans la matinée aux alentours d’Amiens, puis dans le Nord et le Pas-de-Calais, touchés par un double épisode de crues historiques en novembre et janvier.

En dépit du salage, des plaques de glace émaillent les trottoirs du centre-ville de Strasbourg, où peu d’habitants s’aventurent. Les trottoirs sont également glissants à Metz ou à Laon, dans l’Aisne. « Une activité importante liée aux chutes de piétons est rapportée, avec un impact sensible sur les urgences des hôpitaux », relève la préfecture de Meurthe-et-Moselle.

Les conditions de circulation restent difficiles « sur l’ensemble du Grand-Est », indique la préfète de la région Josiane Chevalier, qui a prolongé jusqu’à 12H00 l’interdiction de circulation des poids lourds.

Outre le Grand-Est, cette interdiction concerne mercredi matin les régions Normandie, Île-de-France, Hauts-de-France et Bourgogne-Franche-Comté ainsi que les départements d’Eure-et-Loir et du Loiret.

Ces interdictions touchent notamment les agriculteurs. « La collecte du lait est à l’arrêt dans toute la région » Hauts-de-France, alerte Jean Christophe Rufin, éleveur et vice-président de la FDSEA du Nord, soulignant qu’une partie du lait trait devra être jetée si les camions réfrigérés ne passent pas pendant 48 heures.

Christophe Béchu a évoqué d’éventuelles restrictions de circulation « en fin d’après-midi ». Dans la Marne, « les conditions de circulation sont extrêmement difficiles », y compris sur les autoroutes, indique la préfecture.

« Privilégier le télétravail »

Comme la Normandie et d’autres départements concernés, la région Hauts-de-France a annoncé la suspension « totale » de la circulation des transports scolaires et interurbains mercredi. Les cours ont été suspendus dans nombre de collèges et lycées mercredi et jeudi.

« Il est demandé aux chefs d’établissements d’organiser un accueil minimum et de privilégier la continuité pédagogique » sur ces deux journées « ainsi que le retour au domicile des élèves internes », a indiqué à l’AFP le rectorat de l’académie de Lille.

La métropole de Rouen a suspendu la collecte des déchets et la préfecture de l’Aisne recommande aux habitants de « privilégier le télétravail » et de « différer ou limiter » leurs déplacements.

Les épisodes de froid se raréfient en France comme à l’échelle de la planète, sous l’effet du réchauffement climatique. « Le dernier épisode récent de neige en plaine généralisé sur la moitié nord du pays, c’est décembre 2010 », a indiqué Matthieu Sorel, climatologue chez Météo France.

À voir également sur Le HuffPost :

À la Réunion, l’alerte rouge levée, le cyclone Belal poursuit sa course à l’île Maurice

Météo : entre neige et soleil, pourquoi la France est scindée entre le printemps et l’hiver ce mercredi