Publicité

"À un moment, je fatigue..." : Quand Florent Pagny se mettait à dos la presse people à cause de sa relation avec Vanessa Paradis

"J'avais des dettes, je perdais ma maison..." : Quand la presse a "boycotté" Florent Pagny à cause de sa relation avec Vanessa Paradis -
"J'avais des dettes, je perdais ma maison..." : Quand la presse a "boycotté" Florent Pagny à cause de sa relation avec Vanessa Paradis -

Dans "Florent raconte Pagny", documentaire inédit proposé ce vendredi 15 mars sur France 3, le chanteur de 62 ans revient sur sa relation tumultueuse avec la presse people lorsqu'il était en couple avec Vanessa Paradis.

"Presse qui roule pas vraiment cool. Presse qui coule me casse les couilles", chantait Florent Pagny en décembre 1990. En pleine ascension, l'interprète de "Si tu veux m'essayer" s'attisait alors les foudres d'une partie des médias avec cette chanson à charge contre la presse people. Dans "Florent raconte Pagny", un documentaire diffusé sur France 3 ce vendredi 15 mars 2024, l'ex-coach de "The Voice" est revenu sur sa relation tumultueuse avec la presse à scandale alors qu'il filait le parfait amour avec Vanessa Paradis.

"Ça m'a tellement énervé que j'ai mis 5 minutes à écrire 'Presse qui roule'"

Aux débuts des années 90, alors en couple avec l'interprète de "Joe le taxi", Florent Pagny publie ce réquisitoire pour dénoncer "les intrusions dans leur vie privée (qui) se multiplient", rembobine Laurent Delahousse dans le documentaire. "Je vis depuis deux ans avec Vanessa (Paradis) qui est beaucoup plus médiatique et qui en prend dans tous les sens. Quand je les vois faire et balancer comme ils balancent, à un moment, je fatigue. Donc j'ai envie d'utiliser le même procédé", explique Florent Pagny. "Ça m'a tellement énervé que j'ai mis 5 minutes à écrire 'Presse qui roule', ça n'a pas été dur pour moi".

Sur les plateaux télé de l'époque, Florent Pagny justifiait alors cette "vraie charge contre quelques-uns qui profitent d'avoir une famille respectable pour tirer à boulets rouges sur pas mal d'artistes"....

Lire la suite


À lire aussi

M6 va prolonger son JT dès le mois d'avril en lançant "le 12.45 le Mag"
"Les médias publics ne doivent pas être soupçonnés d'être des médias d'État" : Sibyle Veil réagit à la réforme de l'audiovisuel public
"La mort, je n'en ai pas peur" : Pierre Arditi se confie à Aurélie Casse dans "C l'hebdo" sur France 5