À Londres, le feu d’artifice du Nouvel an rend hommage à Elizabeth II et aux Ukrainiens

LONDON, ENGLAND - JANUARY 1: Fireworks and a drone show paying tribute to the late Queen Queen Elizabeth II light up the London skyline to celebrate the New Year on January 1, 2023 in London, England. London's New Years' Eve firework display returned this year after it was cancelled during the Covid Pandemic. (Photo by Carl Court/Getty Images)
Carl Court / Getty Images LONDON, ENGLAND - JANUARY 1: Fireworks and a drone show paying tribute to the late Queen Queen Elizabeth II light up the London skyline to celebrate the New Year on January 1, 2023 in London, England. London's New Years' Eve firework display returned this year after it was cancelled during the Covid Pandemic. (Photo by Carl Court/Getty Images)

LONDRES - Malgré la pluie, les Londoniens ont pu profiter d’un incroyable feu d’artifice samedi 31 décembre pour fêter le début de l’année 2023. Le rendez-vous était très attendu après deux années de suspensions à cause de la pandémie de Covid-19.

Plus de 100 000 spectateurs munis de billets étaient présents pour assister au spectacle sur les rives de la Tamise, d’où quelque 12 000 feux d’artifice ont jailli dans le ciel, pour des célébrations sur le thème de « l’amour et l’unité ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

La célèbre tour horloge de Londres, Big Ben, sortie de cinq années de rénovation, a sonné le début du spectacle et un compte à rebours a été projeté sur le London Eye jusqu’à minuit pile. Au début du feu d’artifice, des drones ont inscrit le message « 2023 with love from London » (« 2023 avec amour depuis Londres ») dans le ciel.

L’Ukraine et l’Euro féminin également célébrés

Les drones ont également rendu hommage à la reine Elizabeth II, décédée au début du mois de septembre à l’âge de 92 ans. Ils ont d’abord dessiné une couronne tournoyant dans le ciel, avant d’afficher les initiales de la reine, puis de dessiner son visage au milieu d’une pièce de monnaie, tandis qu’un ancien discours de la souveraine était diffusé.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le visage d’Élizabeth II a ensuite laissé place à celui de son fils et successeur Charles III, dessiné également par les drones. Un message de la part du souverain sur la nécessité de protéger la planète face au dérèglement climatique a également été diffusé.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Enfin, le spectacle a tenu à soutenir l’Ukraine, envahie par la Russie depuis le 24 février dernier, en se parant des couleurs bleu et jaune du drapeau ukrainien. La musique du gagnant ukrainien de l’Eurovision, Kalush Orchestra, a également été jouée pour l’occasion. Le spectacle a finalement célébré la victoire de l’Équipe de football anglaise cette année à l’Euro de football féminin.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi