À Kiev, les musées exposent les vestiges du passage des Russes

Deux expositions ukrainiennes montrent les dégâts de la guerre. (Photo d'illustration)
Deux expositions ukrainiennes montrent les dégâts de la guerre. (Photo d'illustration)

L'offensive russe se poursuit sur le territoire ukrainien, mais les habitants des villes libérées pensent dès maintenant à l'après-guerre. En battant en retraite vers d'autres points stratégiques, principalement situés dans le Donbass, les troupes ennemies laissent dans leur sillage, au milieu des ruines et des décombres, leurs empreintes. À Kiev, le musée d'Histoire militaire d'Ukraine rassemble les morceaux d'avions Soukhoï Su-25, les carcasses des véhicules blindés ou encore les effets personnels des soldats russes pour les exposer. Comme le rapporte le journal Le Figaro, la présence des assaillants dans la capitale et sa région est méticuleusement documentée au jour le jour, alors que le conflit est toujours en cours. « Nous recevons sans cesse de nouveaux objets à exposer », assure le chercheur principal du musée au Guardian, Oleksandr Shemelyak.

Bon nombre d'objets seraient apportés par des militaires ukrainiens, qui les ont trouvés sur les routes et dans les rues à l'issue de combats. À l'autre bout de la capitale ukrainienne, un second établissement, le musée de l'Histoire de l'Ukraine dans la Seconde Guerre mondiale, lance une exposition similaire. Elle compte d'ores et déjà une centaine d'objets collectés dès la libération de la ville : des centaines de bottes de l'armée russe, des passeports, une carte de Kiev où sont notés tous les postes de police…

À LIRE AUSSIBHL – Des canons pour Zaporijia ! Un « Dictionnaire amoureux de l'Ukraine ». Pourquoi [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles