À la une ce dimanche 1er novembre…

Par LePoint.fr (avec AFP)
·1 min de lecture
La fête de la Toussaint aura, cette année, une consonnance particulière. 
La fête de la Toussaint aura, cette année, une consonnance particulière.

Toussaint. Cette fête de tous les saints sera placée sous le signe du deuil. Trois jours après l'attentat islamiste de Nice, une messe sera célébrée à midi en la cathédrale Sainte-Réparate, avec une pensée particulière pour les victimes. À Saint-Martin-Vésubie, un office se tiendra également à 10 heures, un mois après les crues meurtrières qui se sont abattues dans l'arrière-pays niçois. La messe sera présidée par Mgr André Marceau, évêque de Nice, et sera suivie d'une prière au cimetière emporté en partie par les eaux. Un hommage sera rendu aux victimes et sinistrés de la tempête Alex.

Terrorisme. L'enquête se poursuit après l'attaque de la basilique Notre-Dame de l'Assomption à Nice. Samedi, un jeune homme de 29 ans, d'origine tunisienne, a été placé en garde à vue. Une quinzaine de policiers de la BRI et du Raid sont intervenus à Grasse pour l'appréhender. Il s'agit de la quatrième interpellation dans le cadre de cet attentat.

Caricatures. Le mouvement de contestation se poursuit dans le monde musulman après les déclarations d'Emmanuel Macron qui a défendu le droit de caricaturer Mahomet. Une manifestation à l'appel de groupes islamiques se tiendra à partir de midi près du consulat de France pour protester contre ces dessins du prophète.

Référendum. Les Algériens sont appelés aux urnes afin de voter pour une nouvelle Constitution. Objectif de cette réforme : traduire la volonté de changement radical du gouvernement d'Abdelmadjid Tebboune, élu il y a près d [...] Lire la suite