Publicité

À Davos, les leaders politiques et économiques veulent "reconstruire la confiance"

En temps normal, la ville de Davos, en Suisse est une station de sports d’hiver calme. Mais dans quelques heures, leaders politiques, milliardaires, chefs d’entreprises, ONG et membres de la société civile se réuniront au Forum économique mondial qui se tient jusqu’au 19 janvier.

Cette année, le thème est “reconstruire la confiance”.

"Certains associeront la dégradation de la confiance aux profondes transformations que nous observons tout autour de nous, qu'elles soient technologiques, politiques, sociétales ou liées au climat et à la nature. D'autres diront également que toutes ces transformations, prises dans leur ensemble, ont inauguré une ère totalement nouvelle, une nouvelle réalité brutale", explique Mirek Dušek, directeur général du Forum économique mondial.

Au programme de cette édition, la géopolitique, l'avenir de l'IA, le changement climatique, avec des participants venus d'horizons divers.

"Je m'appelle Teku. Nous sommes ici avec l'Alliance des quartiers sacrés d'Amazonie et nous cherchons des alliés qui veulent se joindre à nous pour protéger l'une des régions les plus riches en biodiversité du monde", explique l'un des participants.

"Qu'est-ce qui m'a amené à Davos ? Le réseautage. Je suis investisseur dans le domaine des biotechnologies et de la santé numérique, j'ai donc un large écosystème de personnes que je vais rencontrer", explique un autre participant.

Le secrétaire d'Etat américain, le secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président ukrainien Zelensky sont quelques-uns des leaders mondiaux qui occuperont le devant de la scène cette semaine à Davos.