Publicité

"À quoi ça rime ?" : Claude François accusé d'agression sexuelle, son fils en colère

Capture C8
Capture C8

Crédits photo : Capture C8Claude François reste l'une des idoles les plus populaires du pays, même 50 ans après sa mort. Au fil de sa carrière, le chanteur a fait danser le grand public en France et à l'international avec ses nombreux tubes, de "Cette année-là" à "Belles ! Belles ! Belles !" en passant par "Comme d'habitude", "Belinda", "Le lundi au soleil", "Le téléphone pleure", "Magnolias for Ever", "Y'a le printemps qui chante", "Alexandrie Alexandra" ou "Chanson populaire". Sauf que depuis quelques années, les langues se délient autour de sa personnalité. Souvent qualifié de tyrannique, Cloclo a été décrit par Michèle Torr, Stone, Roger Morizot, le régisseur historique de l'Olympia, ou encore Laroche Valmont comme quelqu'un d'« excessif » ou d'« odieux ». De quoi mettre en colère son fils et héritier Claude François Junior : « Non seulement ça me blesse mais ça me met en rage parce qu'il n'est plus là pour se défendre. Je trouve qu'il y a beaucoup d'incivilités, de manque de respect et de savoir-vivre de la part de plein de gens qui se permettent de récupérer des ragots et d'en faire des vérités, ça m'insupporte ».

"Il n'y a jamais eu de plainte"


Désormais, Claude François est aussi pointé du doigt pour agression sexuelle par Sophie Darel, ancienne présentatrice phare et chanteuse. « Il m'a foutu sur le lit, il a voulu m'arracher mon corsage. (...) Il disait au secrétaire : "Casse-toi !" Je disais : "Non, non reste, n...

Cliquez ici pour voir la suite


A lire aussi :

Mort du compositeur de Claude François
Claude François : Pascal Praud recadré !
"Il était odieux" : Claude François étrillé