Publicité

États-Unis : un patron de pompes funèbres conservait des cendres et un corps chez lui

Les forces de l'ordre soupçonneraient également l'homme d'avoir donné à certaines familles des restes qui n'étaient pas ceux de leurs proches.  - Credit:David Zalubowski/AP/SIPA / SIPA / David Zalubowski/AP/SIPA
Les forces de l'ordre soupçonneraient également l'homme d'avoir donné à certaines familles des restes qui n'étaient pas ceux de leurs proches. - Credit:David Zalubowski/AP/SIPA / SIPA / David Zalubowski/AP/SIPA

Horrible découverte à Denver, dans le Colorado, aux États-Unis. Le 6 février dernier, des personnes venues nettoyer le logement de Miles Harford après son expulsion sont tombées sur une trentaine d'urnes funéraires, ainsi que sur le corps d'une personne morte il y a presque deux ans, laissée dans le véhicule funéraire depuis. Le trentenaire était jusqu'en 2022 propriétaire d'une entreprise de pompes funèbres, qui a mis la clé sous la porte en 2022, selon USA Today.

Les forces de l'ordre soupçonneraient également l'homme d'avoir donné à certaines familles des restes qui n'étaient pas ceux de leurs proches. La famille de la défunte retrouvée dans le corbillard, par exemple, était persuadée d'avoir enterré leur proche.

À LIRE AUSSI Oui, il faudra bien payer une taxe à la Sacem pour les musiques d'enterrement

Malgré la présence de plusieurs dizaines de boîtes contenant des cendres, le chef de la police locale, Matt Clark, a affirmé ne pas avoir diligenté de tests ADN, en raison de la difficulté à extraire des échantillons des cendres.

Des accusations supplémentaires à venir

Un mandat d'arrêt a été lancé contre cet homme, accusé d'abus de cadavre, de falsification et de vol. L'agent de police a confié : « Nous prévoyons que des accusations supplémentaires pourraient être déposées une fois que nous aurons une meilleure compréhension des opérations de M. Harford et de sa manipulation des restes humains qui peuvent ou non avoir été fournis aux familles. »

Le Colorado e [...] Lire la suite