Publicité

"Ça commence avec quelque chose de très triste" : Mika évoque la maladie de sa mère dans En Aparté (Canal+)

Le chanteur Mika était présent dans le programme de Canal+ En Aparté diffusé ce mercredi 06 décembre et il en a profité pour revenir sur son parcours. Il a notamment usé de ce moment privilégié avec Nathalie Lévy pour évoquer le titre de son nouvel album intitulé Que ta tête fleurisse toujours et l’origine de celui-ci.

"Ça commence avec quelque chose de très triste. Ma mère tombe malade. J’avais travaillé avec ma mère depuis mes débuts. Elle m’a formé quand j’avais 7 ans. J’avais beaucoup de problèmes à l’école, j’étais viré. Elle me regarde et me dit : ‘OK. Le système ne marche pas pour toi. On va faire autre chose : tu vas plus à l’école.’ Ils m’avaient renvoyé de l’école. ‘On va même pas essayer de te trouver une école.’ J’allais au parc, je faisais de la musique. On s’entraînait 5 heures tous les jours. Longue histoire : on travaille ensemble jusqu’à quelques mois avant sa mort. Elle était malade avec un cancer du cerveau. Un cancer qui s’appelle un glioblastome. Elle voulait m’acheter un cadeau pour mon anniversaire. Je déteste les cadeaux d’anniversaire. Et là, elle voulait absolument m’acheter un cadeau d’anniversaire." a-t-il confié. Sa mère, qui le connaissait par coeur, a tenu à lui confectionner quelque chose d’artisanal.

À lire également

Jeux olympiques de Paris 2024 : Mika présent lors de la cérémonie d'ouverture ? Il répond sans filtre

"Comme elle savait toujours que je détestais ça, elle cherchait à me faire mes cadeaux de ses mains, de son atelier de couture. Et là, mes soeurs lui disent : ‘mais tu ne peux pas sortir’. Elle ne pouvait plus écrire. Elle me dit : ‘Donnez-moi l’Ipad’. On a pris un iPad. Elle fait un dessin et mon cadeau d’anniversaire, c’était un dessin. Un petit portrait naïf de moi avec des fleurs qui sortent de ma tête habillé avec T-shirt Marseillaise, bleu et blanc. Et là, elle écrit le message : ‘Mika, happy birthday may your head always bloom’ ‘Que ta tête fleurisse toujours’. Elle me l’a envoyé, c’étai...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi