Publicité

À la une de l’actu ce mercredi 29 novembre…

Jusqu'ici, le ministre de la Justice et garde des Sceaux a conservé la pleine et totale confiance d'Emmanuel Macron et d'Élisabeth Borne.  - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP
Jusqu'ici, le ministre de la Justice et garde des Sceaux a conservé la pleine et totale confiance d'Emmanuel Macron et d'Élisabeth Borne. - Credit:LUDOVIC MARIN / AFP

Cour de justice de la République. Éric Dupond-Moretti sera-t-il encore ministre à la fin de la semaine ? Après un procès inédit, la Cour de justice de la République (CJR) va dire ce mercredi si le garde des Sceaux s'est rendu coupable de prise illégale d'intérêt, une décision décisive pour son avenir au sein du gouvernement. La décision est déjà actée, même si elle est tenue secrète. Les juges de la CJR s'étaient réunis dans la foulée du procès, le 16 novembre, pour délibérer. Les trois magistrats professionnels et douze parlementaires de tous bords qui composent la cour doivent se réunir une dernière fois mercredi matin pour valider la rédaction de la décision, avant qu'elle ne soit lue en audience publique, à 15 heures.

À LIRE AUSSI « Éric Dupond-Moretti n'est coupable de rien et vous le relaxerez »

Lyon. L'heure des ultimes adieux des Lyonnais à leur ex-maire Gérard Collomb. Ce mercredi, les obsèques de l'ancien ministre de l'Intérieur sont célébrées à 11 heures à la cathédrale Saint-Jean, au cœur du quartier historique du Vieux-Lyon, en présence du président Emmanuel Macron et de la Première ministre Élisabeth Borne. Depuis lundi, l'Hôtel de Ville de Lyon a accueilli un flux régulier de visiteurs venus se recueillir devant le cercueil de Gérard Collomb décédé samedi à 76 ans. Gérard Collomb a dirigé Lyon de 2001 à 2017, puis de 2018 à 2020 après un bref passage place Beauvau. Dès l'annonce de sa mort, le chef de l'État, à qui le baron lyonnais avait appo [...] Lire la suite