Zverev quitte Roland Garros 2022 après sa blessure face à Nadal

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Alexander Zverev (Numéro 3 mondial) est revenu des vestiaires au bout de quelques minutes accompagné de Rafael Nadal (Photo: ANNE-CHRISTINE POUJOULAT via AFP)
Alexander Zverev (Numéro 3 mondial) est revenu des vestiaires au bout de quelques minutes accompagné de Rafael Nadal (Photo: ANNE-CHRISTINE POUJOULAT via AFP)

Alexander Zverev (Numéro 3 mondial) est revenu des vestiaires au bout de quelques minutes accompagné de Rafael Nadal (Photo: ANNE-CHRISTINE POUJOULAT via AFP)

TENNIS - Un cri de douleur sur le court Philippe Chatrier sur une balle presque anodine. L’Allemand Alexander Zverev a été contraint à l’abandon ce vendredi 3 juin en demi-finale de Roland-Garros, après s’être tordu la cheville droite en bout de course lors d’un échange de fond de court face à Rafael Nadal à la fin du deuxième set.

Le numéro 3 mondial a été rapidement conduit au vestiaire, en fauteuil roulant, avant de revenir annoncer quelques minutes plus tard son abandon à l’arbitre et au public, recevant une standing ovation des spectateurs. “C’est un moment très difficile. Je suis très triste pour lui, il jouait très bien et a fait un excellent tournoi”,  a déclaré Rafael Nadal à la fin de la rencontre.

“Je sais combien il se bat pour gagner un tournoi du grand chelem. Il n’a pas eu de chance mais je sais qu’à l’avenir il gagnera, pas un, mais de nombreux tournois du grand chelem. Je lui souhaite un bon rétablissement”, a-t-il ajouté.

“Le match était super difficile pendant plus de 3 heures et on n’a pas fini le 2e set. Quand il arrive à jouer à ce niveau-là, il est très difficile à jouer”, a ajouté l’Espagnol qui avait réussi à empocher un premier set de haute lutte au tie-break (10-8), écartant quatre balles de set face au champion olympique à Tokyo.

Après avoir ferraillé près de 4h30 contre Félix Auger-Aliassime (9e), Rafael Nadal, qui a fêté ses 36 ans ce vendredi, avait déjà trouvé les ressources pour batailler encore plus de quatre heures face à Novak Djokovic (6-2, 4-6, 6-2, 7-6), dans la nuit de mardi à mercredi.

L’Allemand de 25 ans a réussi le meilleur début de match en breakant d’entrée et en menant 4-2. Mais Rafael Nadal a recollé. Dans le deuxième set, tout aussi disputé, presque tous les jeux de service ont donné lieu à des breaks, et Alexander Zverev n’a pas su conclure quand il a servi à 5 jeux à 3 pour égaliser à une manche partout.

Dans la soirée, le joueur allemand a évoqué “une blessure très sérieuse” sans communiquer encore de diagnostic précis. “Ça a l’air d’être une blessure très sérieuse mais les médecins sont encore en train de l’analyser”, a-t-il déclaré dans une vidéo postée sur les réseaux sociaux.

Rafael Nadal se qualifie lui pour sa 14e finale de grand chelem à Paris et visera un 22e titre dans l’un des quatre majeurs ce dimanche face au vainqueur de l’autre demi-finale entre Casper Ruud (8e) et Marin Čilić (23e).

“Bien sûr être en finale de Roland-Garros une fois de plus est un rêve, mais en même temps, que ça se termine comme ça, le voir pleurer dans les vestiaires, c’est un moment très difficile”, a-t-il ajouté. “Rafa” devient aussi le deuxième finaliste le plus âgé de Roland-Garros de l’histoire, après l’Américain Bill Tilden, 37 ans en 1930.

À voir également sur Le HuffPost: À Roland Garros, Coco Gauff prend position contre les armes à feu

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles