Zoos, piscines, musées… ces lieux où le pass sanitaire devrait être imposé dès mercredi

·1 min de lecture

C’est le passeport pour accéder aux loisirs et aux lieux culturels. À partir de ce mercredi 21 juillet, il faudra être muni d’un pass sanitaire valide pour aller au cinéma ou nager le crawl à la piscine. Sans ce document, impossible, théoriquement, de fréquenter ces lieux publics, à partir du moment où ils peuvent accueillir plus de 50 personnes. Lundi 12 juillet, le président de la République, Emmanuel Macron, a présenté ces nouvelles restrictions sanitaires avec un double objectif : doper la campagne de vaccination contre la Covid-19 et freiner la propagation du variant Delta en France.

Reste que les annonces du président ont laissé les Français dans le flou. Que se cache-t-il derrière l’appellation “lieux de culture et de loisirs” ? Un décret doit détailler les lieux visés par la première extension du pass sanitaire, prévue dès mercredi. Mais pour le moment, les négociations avec les principaux acteurs concernés par la mesure sont toujours en cours au cabinet du Premier ministre, Jean Castex. Et le tout devrait être “fixé [ce mardi] matin”, a indiqué à Capital le cabinet de Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance. Voici ce que l’on sait déjà… et ce qui reste à confirmer.

Ce qui est déjà acté pour mercredi 21 juillet, c’est que la jauge à partir de laquelle il faudra présenter un pass sanitaire est réduite de 1.000 à 50 personnes. Attention, en cas de contrôle, celui-ci s’effectuera dès le premier visiteur ou client accueilli, et non pas à partir (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pass sanitaire : ces mesures que le gouvernement va assouplir pour calmer les esprits
Voile islamique : la Turquie dénonce l’arrêt de l’UE autorisant sous condition son interdiction sur le lieu de travail
La Chine fait “appel à des hackers criminels" pour mener des attaques, “parfois pour du profit personnel”, dénoncent les Etats-Unis, le Royaume-Uni et l’UE
Deux journalistes de Mediapart espionnés par le Maroc, le site d'informations porte plainte
En Afrique du Sud, le tourisme est sinistré par la Covid-19 et les émeutes

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles