Zoom sur le GHB

Aussi appelé drogue du violeur, il circule dans les milieux festifs et ne cesse de faire des victimes, le plus souvent des jeunes femmes droguées à leur insu car il vient altérer le niveau de conscience peut rendre totalement inerte et dissocié. Les témoignages de personnes pensant avoir été droguées se sont multipliés sur les réseaux sociaux ces dernières semaines, notamment sous les hashtags #balancetonbar et #metooGHB. Mais le retour d’expérience reste souvent compliqué pour les victimes qui subissent l’effet majeur de ce stupéfiant : une amnésie.

Des moyens de prévention pour limiter ce fléau

———————————————————————————————————

Les témoignages de Laure et Mathilde ainsi que les explications du Docteur Kierzek sur les caractéristiques et effets du GHB sont à retrouver dans l'émission “Zoom sur le GHB”. La cofondatrice d’Act Right et la porte-parole du ministère de l’Intérieur interviennent également en plateau pour parler des dispositifs en place pour lutter contre ce fléau.

Retrouvez cet article sur Topsante.com

Déclin cognitif : l’exercice physique a aussi un impact sur le cerveau
Cancer de la vessie : symptômes, diagnostic, traitement
Quelle est cette technologie avec laquelle Elon Musk veut soigner les acouphènes ?
À Londres, un homme atteint de la "variole du singe" : quelle est cette maladie ?
Fibromyalgie : 5 symptômes qui doivent faire penser à la maladie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles