Zoom sur le Chartreux, un chat sociable et affectueux

·2 min de lecture

Le Chartreux est reconnaissable à son regard d’or et à son allure raffinée. Calme et sociable, il s’entend avec tous les membres de la famille, y compris les enfants. Un chat doux et discret…

Les origines du Chartreux

Le Chartreux trouve probablement ses origines dans la région de l’actuelle Syrie puis aurait suivi les routes commerciales pour rejoindre la France au fil des siècles. Il tire son nom d’une légende : ce sont des moines de l’ordre des Chartreux, à Grenoble, qui auraient, dès le Moyen Âge, commencé l’élevage des Chartreux. À cette époque, le pelage du Chartreux est transformé en laine. Après le déclin important de la population de Chartreux au cours de la Seconde Guerre mondiale, la race est enfin reconnue comme telle en 1977.

Le physique du Chartreux

  • taille : 30 cm environ ;

  • poids : entre 3 et 5 kg (femelles), entre 3 et 7 kg (mâles) ;

  • poil : court ;

  • couleur des poils : gris bleu ;

  • forme de la tête : large, contours arrondis ;

  • forme et couleur des yeux : grands, couleur jaune/or ;

  • forme des oreilles : taille moyenne, modérément arrondies.

Le caractère du Chartreux

Le Chartreux est un excellent chat de compagnie, notamment pour les familles. Sociable, il aime jouer avec les enfants et tolère relativement bien la présence d’autres animaux. Même s’il est très affectueux avec ses propriétaires, il a la particularité d’avoir beaucoup de caractère et d’être indépendant. Il est le genre de . Il a l’avantage de ne miauler que très peu et d’être à la fois curieux et intelligent.

Grâce à son excellente faculté d’adaptation, le Chartreux représente un très bon "premier chat". Il a toutefois besoin d’une éducation ferme et juste afin de comprendre les limites à ne pas dépasser, d’où la nécessité d’ âgé de deux à trois mois pour lui offrir une éducation adéquate.

La santé du Chartreux

Solide et rustique, le Chartreux n’est pas prédisposé à certaines maladies, à condition bien sûr qu’il reçoive les vaccins classiques (coryza, leucose, typhus et rage). Des soins adaptés ainsi qu’une alimentation de qualité - d’autant que - lui permettront de vivre jusqu’à 15 ou 20 ans sans gros problèmes.

Toutefois, de nombreux cas de calculs de struvite ont été rapport[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles