Zoo de Vincennes : le Grand Rocher s’offre un lifting à grands frais

·1 min de lecture
La réhabilitation du Grand Rocher vient s’ajouter à un vaste programme de rénovation du zoo commencé en 2008 pour un montant global de 167 millions d’euros.
La réhabilitation du Grand Rocher vient s’ajouter à un vaste programme de rénovation du zoo commencé en 2008 pour un montant global de 167 millions d’euros.

Il est depuis longtemps l?un des monuments les plus visibles du sud-est de Paris : le rocher du zoo de Vincennes qui culmine à 65 mètres de haut, entièrement artificiel, a besoin d?un bon lifting pour retrouver toute sa place au sein du parc zoologique. Aujourd?hui fermé au public pour des questions de sécurité, il nécessite des travaux d?un montant de 900 000 euros, dont 100 000 qui seront financés directement par un appel aux dons auprès du public.

« L?argent servira notamment à mettre aux normes l?édifice, à renforcer les dalles et à réhabiliter entièrement le rez-de-chaussée », explique Pierre-Yves Bureau, le directeur du parc zoologique, qui mise sur une réouverture courant 2023. « On pourra ainsi accueillir les visiteurs en toute sécurité sur 1 000 m2 supplémentaires pour organiser des événements ou des expositions temporaires. » Les touristes pourront ainsi redécouvrir l?architecture de cette grande cathédrale de béton, entièrement creuse, qui abrite un ascenseur et un réservoir d?eau de 800 m3 permettant d?alimenter les bassins du parc. Mais il n?est pas encore prévu de rouvrir l?accès panoramique au sommet du monument, qui offrait une vue d?ensemble sur le zoo et Paris? « Ce n?est pas l?urgence, mais c?est tout à fait possible à long terme, précise Pierre-Yves Bureau, sachant que les visiteurs y sont très attachés. Mais il faudrait refaire l?ascenseur, ce qui nécessite un gros budget. »

La réhabilitation du rocher vient s?ajouter à un vaste programm [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles