Zoo : la vie des animaux des parcs animaliers au temps du Covid-19

Les 2 000 animaux du zoo d'Amnéville, en Moselle, exigent beaucoup d’attention. Les allées du zoo sont vides : aucun visiteur depuis bientôt quatre mois. La seule présence humaine est celle des salariés. Thomas Grangeat est spécialiste du comportement animal. Malgré l’absence de touristes, rien ne doit être modifié dans les habitudes des animaux du parc. Ces derniers reconnaissent les soigneurs. “Ça ne change rien”, explique l'intéressés. lls sont un peu plus attentifs aux personnes qui passent devant l’enclos parce que les personnes qui passent sont potentiellement des soigneurs.” Profiter de la fermeture pour les travaux Dans la serre tropicale, Thomas Grangeat vient nourrir une torture très rare. Elle est née il y a quelques semaines, et pèse à peine 50 grammes. “C’est une naissance que l’on n'attendait pas vraiment”, note-t-il, car la reproduction de ces tortues est extrêmement compliquée. Un peu plus loin, on peut entendre le bruit de perceuses. Le zoo profite de la fermeture pour procéder à quelques travaux.