Zones rurales : les distributeurs de billets sont de plus en plus rares

La commune de Saint-Branchs, en Indre-et-Loire, compte 2 700 habitants. Un tiers de la population a plus de 70 ans. Mais depuis 2012, on ne peut plus retirer d’argent dans le centre. Un local a pourtant été installé par la mairie, mais aucune banque n'a voulu y installer de distributeur. Les paiements en espèces sont pourtant très courants au sein de la commune. 2 000 distributeurs supprimés Les distributeurs en zone rurale ne seraient pas assez utilisés, et la maintenance est coûteuse. Il faut donc faire au moins 7 kilomètres pour pouvoir retirer de l’argent. En France, plus de 2 000 distributeurs ont été supprimés depuis 2019. Des commerçants de Saint-Branchs ont donc décidé de mettre en place un système de Cashback, permettant de récupérer des espèces en réglant un achat. La commune a également demandé au petit supermarché d'installer un distributeur, mais c’est au gérant de s’occuper de la maintenance et de l’approvisionnement en billets. Le distributeur, souvent en panne, n’est accessible qu’aux horaires d’ouverture du magasin.