Zones 30 : sont-elles vraiment moins polluantes ?

![CDATA[]]

C’est plus qu’une mode, une tendance lourde. Et on voit mal comment elle pourrait s’inverser maintenant que tous les maux ont trouvé un responsable : la voiture. Les Zones 30 fleurissent et se multiplient dans toutes les grandes agglomérations et leur banlieue. Certaines agglomérations sont même devenues intégralement des zones 30. Pour la seule région Ile de France, Paris et 78 communes environnantes comportent des Zones 30 plus ou moins vastes.
Les plus anciens d’entre nous s’en souviennent, jusqu’en 1990, la vitesse en ville était limitée à 60. Elle est alors passé à 50, et depuis quelques années, on file tout droit vers une limitation généralisée à 30.

La sécurité

Deux motifs sont avancés par les pouvoirs publics. Le premier est la sécurité. Les modes de déplacements se sont multipliés, scooters, vélos, trottinettes, monocycles parfois. Peu respectent le code de la route. Il faut donc que quelqu’un fasse attention pour tout le monde : ce seront les automobilistes. Ce motif de sécurité s’entend. Encore qu’à 30, si vous roulez en scooter, vous serez moins stable qu’à 50. Surtout par temps de pluie. C’est une loi de dynamique intangible. En revanche, il est sûr qu’une voiture freinera plus facilement à 30 qu’à 50. Difficile...Lire la suite sur Autoplus

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles