Publicité

Une « zone de mort » : l’OMS prépare l’évacuation de l’hôpital al-Chifa de Gaza

La situation humanitaire est alarmante dans l'hôpital al-Chifa de Gaza.  - Credit:BASHAR TALEB / AFP
La situation humanitaire est alarmante dans l'hôpital al-Chifa de Gaza. - Credit:BASHAR TALEB / AFP

Des experts de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont mené une mission samedi 18 novembre à l'hôpital al-Chifa de Gaza, occupé par l'armée israélienne. Après avoir passé une heure à l'intérieur de l'immense complexe hospitalier, l'organisation a indiqué que celui-ci, déjà partiellement évacué par les soldats israéliens, hébergeait encore samedi 25 soignants et 291 patients, dont 32 bébés dans un état critique, 22 patients sous dialyse et 2 en soins intensifs. L'OMS a dit travailler à un plan d'évacuation de l'établissement devenu, selon elle, une « zone de mort ».

« L'OMS et ses partenaires élaborent d'urgence des plans pour l'évacuation immédiate des patients restants, du personnel et de leurs familles », a affirmé l'organisation dans son communiqué. « L'équipe a vu un hôpital qui n'était plus en mesure de fonctionner : pas d'eau, pas de nourriture, pas d'électricité, pas de carburant, des fournitures médicales épuisées », a écrit pour sa part sur X (ex-Twitter) le secrétaire général de l'OMS Tedros Adhanom Ghebreyesus.

« Compte tenu de cette situation déplorable et de l'état de nombreux patients, y compris des bébés, le personnel soignant a demandé de l'aide pour évacuer les patients qui ne peuvent plus recevoir de soins vitaux sur place », a-t-il ajouté.

Dimanche, le directeur général des hôpitaux de Gaza, Mohammed Zaqout, a annoncé à l'AFP que 31 bébés prématurés avaient été extraits de l'établissement. Selon lui, « trois médecins et deux infirmier [...] Lire la suite