"Zone interdite" sur l'islam radical : L'ARCOM estime qu’il n’y a pas eu de manquement

M6

C’est un numéro qui avait particulièrement fait parler de lui. Le 23 janvier dernier, le magazine Zone interdite avait pour thème "Face au danger de l'Islam radical, les réponses de l'Etat". L’Arcom, saisie par des téléspectateurs, a rendu sa décision prise en Assemblée plénière le 10 mai dernier et publiée seulement ce mardi 14 juin. L'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique assure n’avoir pas constaté de manquement de la part de M6 concernant la diffusion du magazine.

À lire également

Ophélie Meunier sous protection policière : l'animatrice de Zone Interdite a reçu des menaces

Dans les jours qui ont suivi la diffusion du numéro sur l’islam radical, la présentatrice du programme, Ophélie Meunier, avait reçu de nombreuses menaces de mort. Le parquet de Paris avait même ouvert une enquête. "Nous, journalistes, on ne doit pas être coincé entre l'extrême droite, qui s'approprie totalement le sujet, et des islamistes radicaux, qui nous empêchent carrément d'en parler", avait expliqué l’animatrice, sur le plateau de Quotidien, le 16 février dernier.

À lire également

<... Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles