Zone interdite : autorisations, crise sanitaire... dans les coulisses du doc évènement sur les opérations miracles

·1 min de lecture

Soirée exceptionnelle ce dimanche 21 février sur M6. A partir de 21h05, la Six diffuse un numéro évènement de Zone interdite, consacré aux miracles de la médecine. L'émission d'Ophélie Meunier présentera le parcours de trois témoins : Thibault, une jeune homme tétraplégique qui parvient à diriger un exosquelette grâce à son cerveau ; Priscilla, une jeune maman amputée des pieds et des mains, qui va pouvoir bénéficier d'une greffe des mains ; et Déborah, une jeune femme née sans utérus, qui va se faire greffer celui de sa maman, Brigitte. Le réalisateur de ce doc incontournable, Ibar Aibar, nous en dévoile les coulisses de tournage.

Télé-Loisirs : Comment avez vous trouvé les témoins de ce doc ?

Ibar Aibar : Il se trouve que l'un de mes copains d'enfance est devenu professeur en chirurgie réparatrice et connaissait le professeur Lantieri [qui s'occupe dans le doc de la greffe de Priscilla, ndlr]. Nous nous sommes rencontrés. On a ensuite sélectionné trois grand professeurs, qui nous ont présenté les patients avec lesquels ils travaillaient. C'est donc le hasard complet qui m'a fait rencontrer mes trois témoins.

Le tournage a-t-il été compliqué dans les hôpitaux et les cliniques ? Vous avait-on posé certaines conditions ?

On avait demandé un all access (la possibilité d'aller partout, ndlr) pour le tournage, on l'a eu tout le temps. Les professeurs étaient d'accord, les équipes médicales aussi. Pareil pour les témoins : Deborah, qui a bénéficié de la greffe d'utérus, m'a dit ok (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

The Voice : les internautes bluffés par Vanina qui émeut aux larmes Amel Bent !
Résultats du Loto : découvrez le tirage de ce samedi 20 février 2021
The Voice : Le public en visio est-il en direct ? Peut-il interagir avec les coachs ? Nos révélations étonnantes !
"Pascal Praud m'a appelé très vite" : Sébastien Thoen s'exprime sur son éviction de Canal+ pour la première fois
Patrick Poivre d’Arvor accusé de viol : “révolté”, il réagit et se défend sur les réseaux sociaux