Dans "Zone Interdite" sur M6, cette mère est l'incarnation de la charge mentale

Melissa Makaya
·Journaliste Life & Culture
·1 min de lecture
Dans "Zone Interdite" sur M6, cette mère est l'incarnation de la charge mentale

BURN-OUT- Après deux confinements et alors qu’un troisième n’est pas exclu, voilà un phénomène qui parlera à de nombreux parents. Dans un documentaire diffusé ce dimanche 7 février sur M6 à 21h05, “Zone Interdite” se penche sur le cas de ces parents exténués par leur progéniture. Diagnostique: ils sont en burn-out parental.

Comme le burn-out professionnel, ce syndrome se caractérise par un mal être physique et mental lié aux responsabilités parentales. Encore tabou en France, le phénomène toucherait pourtant 8% des parents en Belgique, soit 60.000 personnes chaque année selon une étude de l’Université catholique de Louvain.

Si ses causes peuvent être la fatigue ou des enfants turbulents, la charge mentale peut aussi être un des facteurs déclencheurs du burn- out parental.

“Assurer sur tous les fronts”

“Le burn-out parental n’est pas lié à une cause en particulier. Les raisons diffèrent d’une personne à l’autre. Mais au cours des six études que nous avons pu mener sur plus de 3000 parents, nous nous sommes aperçues que les perfectionnistes y étaient plus sensibles. Ils veulent assurer sur tous les fronts : bonne éducation, activité extrascolaire, alimentation bio, présence auprès de l’enfant… Leur idéal parental est tel qu’ils s’épuisent en cherchant à l’atteindre”, analyse l’autrice d’un livre sur le burn-out parental Moïra Mikolajczak pour le site Doctissimo.

Dans cet extrait du documentaire diffusé sur M6, Alba, 36 ans, mère de quatre enfants, se démultiplie pour assumer ses multiples casquettes. Bien qu’elle a...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.