Zone euro : le chômage continue de reculer en septembre, notamment chez les jeunes

·1 min de lecture

Le taux de chômage de la zone euro a poursuivi sa décrue en septembre, touchant 7,4% de la population active, après 7,5% en août et 7,6% en juillet, et contre 8,6% en septembre 2020, a annoncé ce mercredi Eurostat. Le rebond de l'économie depuis le printemps, après le choc des restrictions sanitaires liées à la pandémie de Covid-19, continue d'alimenter l'embellie du marché du travail. Pour l'ensemble de l'UE, le chômage a reculé en septembre à 6,7% de la population active, contre 6,9% le mois précédent, et 7,7% en septembre 2020, selon l'office européen des statistiques.

 

LIRE AUSSI - RSA ou chômage : comment indemniser les non vaccinés qui perdent leur emploi ?

Quelque 14,32 millions d'hommes et de femmes étaient au chômage dans l'UE en septembre, dont 12,08 millions dans les 19 pays partageant la monnaie commune. Par pays, le chômage le plus faible en septembre été enregistré en République tchèque (2,6%), et le plus élevé en Espagne (14,6%), après la Grèce (13,3%). Parmi les poids lourds de la zone euro, l'Allemagne affiche toujours la meilleure performance (3,4%), peu ou prou au niveau des Pays-Bas (3,1%), loin devant la France (7,7%) et l'Italie (9,2%).

Nette amélioration chez les jeunes

L'amélioration reste encore plus marquée chez les jeunes (moins de 25 ans), premières victimes l'an dernier de la récession liée aux restrictions sanitaires qui ont paralysé des pans entiers de l'économie : leur taux de chômage a chuté de 0,2 point sur un mois en septembre dans l'U...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles