Zoë Kravitz revient sur son adolescence compliquée due à ses parents célèbres !

Zoë Kravitz s’est progressivement faite un prénom. Elle enchaîne des rôles de plus en plus conséquents et des partenariats prestigieux, qui ont fait d’elle un visage phare d’Hollywood. Elle va incarner prochainement le personnage de Catwoman, aux côtés de Robert Pattinson dans le rôle de Batman, le prochain film éponyme de l'univers DC Comics prévu pour juin 2021. Elle est également à l’affiche de la série à succès Big Little Lies. Côté perso : elle s’est mariée cet été tout en sophistication avec l’acteur Karl Glusman. Mais ce succès ne s’est pas fait naturellement pour la star. Elle s’est confiée auprès du magazine Elle USA, pour lequel elle a livré une séance de photos, vêtue de simples coquillages.

Une enfance constamment entourée de célébrités

Elle décrit qu’elle a grandi en Californie auprès de sa mère Lisa Bonnet, dans un mode de vie très bohème avec un accès limité à la télévision. Elle était inscrite à une école qui suivait la pédagogie alternative Rudolf Steiner qui valorise la liberté de l’individu. Lorsqu’elle a déménagé à Miami à 11 ans pour vivre avec son père Lenny Kravitz, c’est un univers autrement plus glamour qui l’attendait. « Je me sentais sous pression par le volume énorme de beauté et de postures, j’étais une ado de 15 ans normale, un peu enrobée mais ma mère était splendide et mon père sortait avec cette top-modèle parfaite et je me suis sentie insignifiante et maladroite ». Zoé Kravitz est devenue boulimique et a consulté un thérapeute dès 15 ans. Elle déclare

Retrouvez cet article sur Voici

Elizabeth II trahie par le prince Harry : l’horrible manière dont elle a appris son retrait de la famille royale
Jean-Marie Bigard tacle sévèrement Isabelle Adjani : « C’est la terreur des assureurs »
Mort d'un footballeur prometteur à 21 ans, dévoré par des requins
Mort d'Alexis Eddy, la star de télé-réalité, à seulement 23 ans
Elsa Zylberstein revient sur son histoire passionnelle avec Nicolas Bedos