Zlatan Ibrahimovic : très ému d'être de retour en sélection suédoise, il fond en larmes (VIDEO)

·1 min de lecture

Les filets européens en tremblent d'avance ! Alors qu'il avait pris sa retraite internationale à la suite de l'Euro 2016, Zlatan Ibrahimovic a annoncé avoir été rappelé par le sélectionneur suédois la semaine dernière. Un retour surprise pour l'attaquant du Milan AC âgé de 39 ans. Car s'il a remporté de nombreux titres dans les différents championnats où il a évolué (Pays-Bas, Espagne, Italie, France et Angleterre), le natif de Malmö n'a jamais réussi à remporter la moindre compétition avec la Suède. Seul lot de consolation : être le meilleur buteur des Bleus et Jaunes. Et si la prochaine échéance était l'occasion de briller une fois de plus et de montrer l'étendue de son talent ?

"Je ne suis qu'une pièce du puzzle. Je suis réaliste, je ne suis pas là pour jouer tous les matches tous les jours. Non. C'est la même chose à Milan, c'est une question d'équilibre, où je dois sentir que je peux me donner à 100%", a déclaré Ibra en conférence de presse ce lundi 22 mars. À 100% oui, mais sans pour autant prendre le dessus sur ses partenaires de jeu. Ainsi ne redeviendra-t-il pas capitaine, le brassard ayant été remis à Andreas Granqvist. Le géant d'1m95 n'envisage pas non plus de récupérer son célèbre numéro 10, aujourd'hui attribué à Emil Forsberg. "Je lui ai dit de le garder car c'est un nouveau chapitre", a-t-il affirmé devant les journalistes. Seule exigence : porter le numéro 11, également emblématique. "J'ai gentiment demandé si je pouvais obtenir le 11 et Alexander Isak m'a dit (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

Mort tragique de la surfeuse Katherine Diaz, à seulement 22 ans : elle a été frappée par la foudre
Prime Video dévoile son dispositif pour Roland Garros 2021
Alexandre Ruiz quitte beIN Sports : "J'avais besoin de nouveaux challenges"
Canal + aurait censuré des passages mettant en cause Pierre Ménès dans le documentaire de Marie Portolano sur les violences sexistes
Laure Manaudou fière de son frère Florent, qualifié pour les JO de Tokyo