Zlatan Ibrahimovic s'achète une forêt en Suède pour 3 millions d'euros

Mathilde Pereira Karsenti
·Journaliste rédactrice au service Culture
·2 min de lecture
Zlatan Ibrahimovic lors d'un match opposant l'AC au SSC Napoli le 22 novembre 2020 à Naples en Italie.  (Photo: Matteo Ciambelli/DeFodi Images via Getty Images)
Zlatan Ibrahimovic lors d'un match opposant l'AC au SSC Napoli le 22 novembre 2020 à Naples en Italie. (Photo: Matteo Ciambelli/DeFodi Images via Getty Images)

PATRIMOINE - Zlatan n’a pas froid aux yeux. Et pour cause, ce dernier vient de faire une acquisition pas comme les autres en Suède: une forêt de 10.000 hectares. Éloigné des terrains depuis plusieurs semaines pour une blessure à la cuisse, le Suédois vient de s’offrir un immense domaine dans la région d’Are pour environ trois millions d’euros selon la presse italienne.

Amateur de grands espaces, Ibrahimovic n’a pas choisi cet endroit par hasard. En effet, située à l’ouest du pays près de la frontière avec la Norvège, Are est une destination très sollicitée par les amateurs de glisse. Sa station de sports d’hiver a d’ailleurs accueilli de nombreuses courses officielles de ski alpin. Elle a même, à trois reprises, organisé les championnats du monde de la discipline, le dernier en date fut en 2019. La ville enneigée est aussi l’un des spots privilégiés de la famille royale suédoise.

Et c’est donc là que le joueur de foot international a décidé d’établir son nouveau terrain de jeu. Passionné de chasse, Zlatan avait d’ailleurs été largement critiqué après avoir abattu un élan de 500 kilos en 2014. Mais cela ne l’aurait pas empêché d’obtenir l’autorisation de chasser sur cette immense zone boisée.

Ce n’est pas le premier investissement d’Ibrahimovic en Suède. Il est également propriétaire d’une maison près du lac Kälapannsjön, de l’île de Davensö vers Stockholm, mais aussi d’une église qu’il a achetée en 2015 pour presque 12 millions d’euros... Voilà donc de quoi occuper la retraite du joueur de foot.

À voir &eacu...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.