Zinédine Zidane au PSG : un savant mélange de foot et de politique

Zinédine Zidane sera-t-il le prochain entraîneur du Paris St-Germain ? Rien n’est encore sûr pour l’instant. Mais cette possibilité et les fantasmes qu’elle suscite en dit long sur notre rapport au football. 

Dans la vie politique, les législatives suivent la présidentielle. Dans la vie du foot, le feuilleton Zidane a pris la place du feuilleton Mbappé. Je ne parle pas de politique au hasard. C’est intimement lié. Le président Emmanuel Macron avait déjà exprimé son souhait de voir Kylian rester à Paris, allant jusqu’à téléphoner à l’attaquant. Il a remis ça avec Zizou. Pas de coup de fil, mais l’expression publique de son envie de le voir sur le banc du PSG. Pour un fan de l’OM on aura vraiment tout entendu. Mais il ne s’agit pas de club, plutôt de la grandeur de la France. Voilà un vrai fantasme qu’incarne Zinédine Zidane, la grandeur de la France. Il faut au moins ça pour passer à autre chose après une finale de la ligue des champions au stade de France où la grandeur s’est faite, disons, très discrète. Si on veut faire rimer France et Ligue des Champions, c’est sûr qu’aujourd’hui il vaut mieux compter sur le PSG avec Zidane que sur nos chances d’accueillir une nouvelle finale. Ces prises de position du président de la République sont assez révélatrices du rapport de nos politiques avec le football. On parle peu des vrais problèmes et enjeux de ce sport, mais quand ça brille, quand les noms sont aussi ronflants que ceux de Mbappé ou Zidane, là, ça devient une cause nation...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles