Zimbabwe: le village natal de Mugabe attend la dépouille de l’enfant du pays

La dépouille de l'ex-président Robert Mugabe sera transporté ce lundi 16 septembre dans son village natal de Kutama, au nord-ouest de Harare, afin de permettre à ses proches de lui rendre un dernier hommage.

À Kutama, on attend avec impatience l’enfant du pays. Sa dépouille doit arriver dans la matinée et sera exposée durant 2 jours, afin que tout le monde puisse lui rendre hommage.

« Il venait presque toutes les semaines, confie Faustine Mandewo, qui fait partie de la famille élargie de Robert Mugabe. Il conduisait sa voiture jusqu’à chez moi et me disait : « J’ai faim ! » Alors je lui faisais à manger et on partageait un repas ensemble. On parlait de nos problèmes. C’était quelqu’un de très facile à approcher. Il va me manquer pour tout ce qu’il a fait. C’était quelqu’un de très simple, d’ouvert. »

De nombreux habitants du village sont mécontents. Tout comme la famille de Robert Mugabe, ils estiment que celui-ci aurait dû être enterré à Kutama selon la coutume réservée aux chefs traditionnels, et non au « champ des héros », un monument de la capitale.

« Tristes qu'il soit enterré au champ des héros »

« Ce qui nous rend également tristes c’est de savoir qu’il va être enterré au champ des héros alors qu’ils l’ont forcé à quitter le pouvoir, alors que c’était un leader qu’on aimait, se désole Lucas Waguta, 70 ans. En tant que membre de sa famille, nous ne sommes pas contents. »

En privé, tous déplorent l’attitude du gouvernement, qui selon eux, n’a pas respecté les vœux du défunt et fait pression sur la famille et les chefs traditionnels, pour que l’ex-président soit enterré dans la capitale.

L’ancien leader zimbabwéen est mort le 6 septembre à l'âge de 95 ans dans un luxueux hôpital de Singapour, où il avait l'habitude de se faire soigner depuis des années.