Zimbabwe: ce que nous apprend la découverte du plus vieux dinosaure d'Afrique

Le plus vieux dinosaure d'Afrique a été découvert au Zimbabwe. C'est une équipe de chercheurs internationaux qui est à l'origine de cette découverte, annoncée jeudi 1er septembre. Celle-ci prouve davantage que les continents africain et sud-américain étaient connectés en une seule masse terrestre.

Le spécimen retrouvé en Afrique est baptisé Mbiresaurus raathi, une combinaison du nom du district de Mbire, au nord-est du Zimbabwe, où le squelette a été trouvé, et du paléontologue Michael Raath, qui a signalé pour la première fois des fossiles dans cette région.

Le plus vieux dinosaure d'Afrique n'est pas aussi imposant que ceux retrouvés jusqu'ici sur d'autres continents. Doté d'une longue queue, il ne mesure qu'environ un mètre de haut, pour une trentaine de kilos.

L'ancêtre des dinosaures du continent parcourait la Terre il y a environ 230 millions d'années. Les restes du squelette étudié par les scientifiques ont été retrouvés en 2017 et en 2019 par une équipe de chercheurs zimbabwéens, zambiens et américains.

Selon les scientifiques, cette découverte conforte l'hypothèse selon laquelle les continents africains et latino-américains constituaient un seul bloc terrestre. Mbiresaurus raathi est en effet similaire à des dinosaures du même âge trouvés au Brésil et en Argentine.


Lire la suite sur RFI