Zhurong : dernières images exotiques avant de dormir sur Mars

À peine plus d'un an après s'être posé sur Mars, le rover Zhurong s'endort. C'est parti pour une longue sieste de plusieurs mois qui durera jusqu'à décembre prochain. Le rover chinois est passé en mode dormant le 20 mai pour se protéger d'une tempête et va hiberner pendant tout l'hiver martien. En effet, durant cette saison, les panneaux solaires sont moins éclairés par le Soleil et le rover fonctionnera moins bien. La CNSA, l'agence spatiale chinoise, a donc fait le choix de l'endormir. À cette occasion, la CNSA a diffusé quelques images inédites. L'agence a dévoilé l'envers du décor derrière les magnifiques selfies pris par le rover, qui avait déposé une caméra au sol pour cela.

Au bout des traces de roues, la petite caméra qui a été déposée au sol et qui est à l'origine du fameux selfie du rover. © CNSA, PEC
Au bout des traces de roues, la petite caméra qui a été déposée au sol et qui est à l'origine du fameux selfie du rover. © CNSA, PEC

On trouve aussi l'image d'un petit trou réalisé au sol par le rover. Pourtant, Zhurong n'est pas équipé de foreuse comme les rovers américains Curiosity ou Perseverance. Le trou a en réalité été creusé au laser à l'aide de l'instrument MarSCoDe. Il s'agit d'un spectromètre qui analyse la composition chimique des roches sur lesquelles le rover tire au laser. Le laser est tellement puissant qu'il transforme peu à peu la roche visée en gaz. Le spectromètre analyse le rayonnement issu de cette transformation. MarSCoDe est digne des instruments ChemCam et Supercam développés à Toulouse par le Cnes et l'Institut de recherche en astrophysique et planétologie, et à bord de Curiosity et Perseverance. D'ailleurs, des chercheurs de l'Irap ont aidé les Chinois à tester MarSCoDe.

Le trou chinois sur Mars : creusé par laser, on voit la cible de l'instrument MarSCoDe avant. © CNSA, PEC
Le trou chinois sur Mars : creusé par laser, on voit la cible de l'instrument MarSCoDe avant. © CNSA, PEC
...puis après le tir. © CNSA, PEC
...puis après le tir. © CNSA, PEC

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles