Zemmour, Philippe, la "maison commune"... Ces débats qui agitent la rentrée de LREM

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

"Macron Président, Macron Président!" Les 4.500 militants de La République en marche (LREM) réunis ce week-end à Avignon (Vaucluse) le scandent : ils ont beau ne pas encore avoir de candidat officiel, leur rentrée politique a tout d'un lancement de campagne présidentielle. Ont rythmé la journée de samedi ateliers de formation, ministres vantant leur bilan ou galvanisant les troupes tout en appelant à "l'humilité", mais surtout appels au rassemblement des divers soutiens du chef de l'Etat. Car de l'omniprésence médiatique d'Eric Zemmour aux turbulences provoquées par les sorties d'Edouard Philippe, nombreuses sont les questions qui agitent la macronie, au risque de réponses divergentes. 

Lire aussi : Nouveau parti, alliances, élections législatives… Ce que prépare Edouard Philippe

Face à Eric Zemmour, différentes stratégies

La rentrée de LREM en a été l'illustration. Face à la poussée sondagière d'Eric Zemmour, la macronie hésite. Faut-il répondre pied à pied aux outrances du polémiste ou l'ignorer? "C'est un débat qu'on a, on n'a pas de culture commune sur le sujet, concède un poids lourd. Mais on ne peut pas laisser la logorrhée Zemmour sans réponse, c'est une question d'éthique."

"

Non Monsieur Zemmour, il ne suffit pas de citer Talleyrand toutes les trois phrases pour faire de vous un homme d'Etat

"

Le ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Véran, dans une rare expression déconnectée de l'épidémie du Covid-19, s'est visiblement rangé dans le camp des cogneurs. Il a ...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles