Pour Éric Zemmour, "Emmanuel Macron prépare la France de Jean-Luc Mélenchon"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Eric Zemmour invité de BFMTV, le 2 mai 2022. - BFMTV
Eric Zemmour invité de BFMTV, le 2 mai 2022. - BFMTV

876450610001_6305523934112

Comme Mélenchon, il dresse trois blocs politiques à l'issue de ce scrutin. Éric Zemmour, battu dès le premier tour de l'élection présidentielle, a évoqué les formations politiques qui ont émergé selon lui de ce rendez-vous électoral.

"Il y a eu trois blocs: le bloc macroniste, le bloc mélenchoniste et le bloc national", a jugé le candidat de Reconquête. "Le bloc macroniste, en gros, les retraités et les diplômés des grandes villes. Le bloc mélenchoniste, les musulmans des banlieues et la jeunesse woke et gauchiste [...] Mélenchon a concrétisé dans les urnes l'islamogauchisme", a-t-il aussi ajouté.

Macron "prépare la France de Mélenchon"

Pour Éric Zemmour, "la gauche n'existe plus qu'à travers l'islamogauchisme, et c'est pour cela que la stratégie de Marine Le Pen qui rêve d'associer un électorat de Mélenchon, populaire, à son électorat est dépassé".

Le candidat de Reconquête a enfin estimé que le président réélu "prépare la France de Mélenchon" avec son second quinquennat. "Il fera sans doute des réformes intéressantes [...] mais pour moi ce n'est pas l'essentiel, pour moi il y aura deux millions d'immigrés en plus, toujours plus de violences, toujours plus d'islamisation, toujours plus de voile dans la rue...", a-t-il estimé.

Interrogé enfin sur les ambitions de Jean-Luc Mélenchon qui souhaite dorénavant être "élu" Premier ministre à l'issue des législatives, Éric Zemmour a jugé que cette éventuelle gouvernance sera "la même chose".

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles