«Zemmour sur CNews», l'émission qui résume la transformation du paysage médiatique

·2 min de lecture

Dans le programme quotidien d'une heure où Éric Zemmour intervient, tout semble tourner autour de sa personnalité. La preuve: êtes-vous capable de citer le nom de l'émission? J'ai 62 ans, je suis blanc, je porte des costumes gris et me retrouve depuis un an au cœur de toutes les conversations du microcosme médiatique français. Qui suis-je? Éric Zemmour sur CNews. L'objet de curiosité, de stupeur et d'indignation du moment est un journaliste, polémiste et essayiste qui évolue pourtant dans le circuit depuis plusieurs décennies et n'a rien d'un talent émergent. Pourquoi un tel succès, mesuré à la fois par la progression des audiences de la chaîne et par la place qu'occupe Zemmour dans les esprits, au point qu'on parle parfois de «zemmourisation» de ces derniers? «Ambient Zemmour» Vous souvenez-vous de ces algorithmes, généralement ratés, qui étaient censés composer une symphonie à la manière de Mozart ou une chanson inspirée du style des Beatles? La chaîne CNews a pour sa part mis au point une innovation médiatique unique sur le marché: produire et diffuser du Éric Zemmour en continu. Éric Zemmour as a Service, pour prendre une analogie avec le monde informatique. Ce robinet qui n'est pas d'eau tiède ne suppose pas une attention particulièrement soutenue. D'ailleurs, cet article est rédigé en regardant d'un œil distrait un débat entre Éric Zemmour et le juge Marc Trévidic. Tout comme les chaînes musicales ou Fashion TV remplissent la fonction d'agréables fonds sonore et visuel dans les salons de coiffure, Éric Zemmour sur CNews est devenu le meuble animé qui trône dans certains cafés (à l'époque où il y avait encore des cafés) ou dans les salles d'attente, à moins que le patron n'ait un faible pour ses concurrentes BFMTV ou LCI –nous y reviendrons. Une expression est née récemment pour désigner ces... Lire la suite sur Slate.fr.