Zemmour, candidat à la primaire de la droite ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Une campagne d affichage des posters de Eric Zemmour president
Une campagne d affichage des posters de Eric Zemmour president

Pour l’heure, il ne s’agit que d’une supposition, car Eric Zemmour ne s’est toujours pas déclaré candidat ni à la présidentielle, ni à une éventuelle primaire de la droite et du centre.

Mais Gérard Larcher, le président du Sénat a déjà émis une fin de non-recevoir.

Il était interrogé sur France Inter, et à la question : « Eric Zemmour peut-il participer à une primaire de la droite et du centre ? », le président du Sénat a répondu du tac au tac. « Non, parce que nous ne partageons pas les mêmes valeurs. Nous préparons un engagement sur les valeurs et nous n’avons pas le même regard sur la société. Même s’il a les 250 signatures d’élus il ne sera pas candidat : pour moi, c’est non. »

Au sein du parti, plusieurs élus partagent son avis, comme Eric Ciotti député LR des Alpes-Maritimes et candidat déclaré, lui, à la primaire de la droite. « J’ai du respect et même de l’amitié pour lui, mais il n’appartient pas à ma famille politique. »

« Cela montre qu’il y a un problème avec la primaire »

« Je trouve l’essayiste intéressant dans les idées, mais il n’est pas adhérent et nous n’avons pas les mêmes pratiques », déclare pour sa part Jérôme Bascher, sénateur LR de l’Oise. « L’ADN de LR c’est d’être élu, c’est la France des territoires que défendent Gérard Larcher ou même Xavier Bertrand, ce sont des gens ancrés localement, plutôt que des grands théoriciens du monde qui donnent des leçons sans jamais avoir eu de mandat électif. »

Mais pour le sénateur, le blocage autour de la candidature « Zemmour » est révélateur des limites de la primaire. « C’est bizarre, comment est-ce qu’on décide qui a le droit d’y participer ou non ? Et qui décide ? Cela montre bien qu’il y a un problème. »

Jean-François Rapin, sénateur LR du Pas-de-Calais et soutien de Xavier Bertrand s’interroge aussi sur le bien-fondé d’une primaire à laquelle son candidat ne veut pas participer. « Je pose la question : et si Eric (...) Lire la suite sur Public Sénat

Eric Zemmour candidat ? : « Nous ne sommes pas inquiets », assure le porte-parole du RN

A Fréjus, Marine Le Pen passe à l’offensive et rassure ses troupes

« Xavier Bertrand a besoin du soutien de notre parti », rappelle Gérard Larcher

[Info Public Sénat] Primaire : les nouveaux statuts de LR prévoient une clause anti Zemmour

François-Xavier Bellamy ne ferme pas la porte à la participation d’Éric Zemmour au congrès LR

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles